Débrief du week-end (9 fév 2019)

U11-1 contre PLHM (à domicile)

Nos U11-1 affrontaient le Patronage Laïque Herriot-Mermoz (PLHM Lyon 8).

Dans leurs tenues « blaugrana » rappelant Le FC Barcelone, nos adversaires présentaient de « grands gabarits » aux yeux de nos « petits » U11.

Finalement, seule la première période fut quelque peu accrochée au niveau du score à cause d’un rebond offensif concédé et d’un oubli défensif très bête, tout cela dans les 45 dernières secondes !!
Une fois réglé ce problème de concentration, nos U11-1 ont déroulé leur jeu. Tant individuellement où 4 joueurs sur les 8 marquent plus de 12 points, et tant collectivement où le jeu de passes fut fluide et joli à observer pour le coach !!

Malgré tout, trop de marchés et de tirs proches du cercle de rater…mais heureusement … sinon le coach n’aurait plus de pistes de travail aux entraînements, lol !

Victoire 8 périodes à 0 : 69 à 17 (5-4, 8-0, 11-2, 9-2, 8-1, 8-2, 9-4, 11-2)

Pour ce week-end du 16 et 17 février, un programme copieux pour nos U11-1 s’annonce puisque nous avons le plaisir de participer au prestigieux Tournois des Petits Rois de l’ASVEL Basket avec comme équipes présentent :
ASVEL Basket, Limoges CSP, JDA Dijon, JL Bourg en Bresse, Marne la Vallée, Pfastatt-Strasbourg, Bourbourg-Dunkerque, Frenchy Phenoms (sélection des meilleurs U11 ayant participés aux camps du même nom sur toute la France), TEO Elite (sélection des meilleurs U11 de Tassin, Oullins, Sainte Foy les Lyon, Pierre Bénite)…
Et… l’Eveil Sportif Jonageois

Si vous vous embêter parce qu’il n’y a pas de match, parce qu’il fait froid, qu’il y a du vent, ou tout simplement parce que vous aimez le basket, rendez-vous samedi et/ou dimanche à la salle :

Raphaël De Barros
Cours Emile Zola
69100 Villeurbanne

Pour venir supporter nos U11-1… ou voir le beau basket proposé par nos adversaires et j’espère NOUS !!!

Coach Laurent

U13-1 contre Ouest Lyonnais (à l’extérieur)

Agréable gymnase, bar panoramique, température fraîche : les conditions étaient réunies en ce bel après-midi pour ce dernier match avant les vacances d’hiver.
Deux joueurs de l’équipe 2 venaient renforcer les effectifs, le coach avait même revêtu pour l’occasion une belle bande de cuir sur son pantalon… vous l’avez compris, l’ambiance était sympa, détendue et quelques belles expressions ont fusé dans nos tribunes : « arrête de faire le kangourou » « pas bien payé » « ça va rentrer, pousse … »
Nos joyeux joueurs ont bien entamé le match, petite relâche au deuxième quart-temps puis reprise en main après un « recadrage » à la mi-temps. Fin avec une confortable avance au score pour l’ESJ sous une sonnette moins stridente.

Fred

U15-1 contre Caluire (à domicile)

Ce samedi 9 février, nos U15 recevaient le club de Caluire et comptaient bien garder leur première place au classement.

Le match a été pour une fois assez homogène pendant les 4 périodes. Finit l’équipe diesel qui met un quart-temps à démarrer : nos rouges sont entrés tout de suite dans le match, jouant rapidement les contre-attaques et les 1 contre 1. La presse marche bien et le jeu collectif est posé : au bout des 10 premières minutes, nos U15 mènent 18 à 8.

Le second quart-temps est assurément marqué par le jeu collectif…parfois trop collectif ! Nos joueurs jouent en passes, quitte à en faire une de trop ! Ils sont combatifs, se jettent sur les ballons et assurent en défense. Score à la pause : 47 à 23.

La seconde mi-temps est nettement mieux : nos rouges sont très adroits, gagnent énormément de ballons sur les remises en touche (5 secondes), sur les montées de balles (8 secondes) et sur la presse. Ils mettent une énorme pression en défense et assurent en parallèle un beau jeu collectif, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. La solidarité est là et la balle circule bien.

Score final : 86 à 33 !

La difficulté lorsque l’on rencontre des équipes d’un niveau légèrement inférieur au nôtre, c’est que l’on a tendance à se calquer sur leur rythme…et ça n’a pas loupé samedi ! Le jeu a été bien souvent brouillon, les passes approximatives, les shoots à l’américaine n’ont pas fait rire le coach…bref, le match a été bien souvent ponctué de phases lentes et brouillonnes.

Mais ils se sont battus et se sont bien fait plaisir !

La state aux lancers francs : 25 sur 35, en nette progression !
Repos d’un mois maintenant : rendez-vous le 9 mars prochain !

Perrine, maman de Paul

U17 contre Grand Trou (à domicile)

Les week-ends passent mais ne se ressemblent pas ; en effet, après un match très très long dimanche dernier, le public nombreux retrouve une équipe rouge prenant le match en mains dès les premières minutes.
Ils sont combattifs et attentifs aux conseils de coach Patrick, sou l’œil attentif d’un supporter un peu particulier : en effet, Clément, le numéro 6 de l’équipe, toujours en convalescence est venu avec son papa encourager les copains.
Nous espérons, tous, joueurs, coach et parents le revoir chausser ses baskets et porter le 6 très bientôt !

Arbitrés par un duo de choc, Brigitte et Laurent, nos jeunes retrouvent leur parquet et surtout leur jeu : les actions sont construites, ils sont présents en défense, patients en attaque … et les paniers sont marqués ! Un beau jeu, rapide, serein, et surtout un jeu à 5.
Les deux premiers quart-temps sont intenses, et nos rouges sont vraiment dans leur match : ils ont l’envie et nous le montre.

Chacun tient son rôle et les supporters ne sont pas en reste : encouragements, applaudissements, cris de joie. Les parents décontractés après un sympathique apéro d’avant match sont une fois de plus au rendez-vous.

Les rouges se font un peu peur au quatrième quart-temps et l’adversaire en profite ; le score se resserre et la panique gagne un peu nos joueurs, ainsi que le coach qui donne de la voix !
L’avance était confortable et leur permet de gagner le match malgré une fin chaotique.

Sandrine, Responsable Équipe U17

Victoire 62 à 53

Mot du coach

Les routes difficiles conduisent souvent à de belles destinations !

Coach Patrick

SF1 contre Ambérieu (à domicile)

Malgré un début tonitruant avec une réussite frôlant les 60 % conjuguée à la maladresse adverse (premier panier encaissé à la 11ème minute) nos filles ont connu une cruelle désillusion. Une nouvelle fois, perdre des ballons (28) et de ne pas convertir les lancers-francs accordés (3/12) nous a été fatal.

Comme l’a dit un grand coach ayant dirigé l’ASVEL il y a quelques années : « ce soir les dés étaient pipés et ils étaient de couleur grise »

On a pu s’apercevoir rapidement que nous serions dirigés d’une façon magistrale pour ne pas dire théâtrale de la part d’un des deux directeurs de jeu.
La défaite est cuisante et logique face à une équipe agressive dans tous les sens du terme. L’agressivité dans le jeu a des limites et celles-ci ont été dépassées lors de cette rencontre ou Ambérieu a su profiter de l’impassibilité d’un des arbitres. Nos filles se sont très souvent retrouvées à terre (l’une d’elles a même dû quitter le terrain à la 30ème minute à cause d’un coup au genou sur un tacle malencontreux) et en finissant la rencontre avec des avants bras rougis et griffés.
Résultat : la nervosité prend le dessus sur la sérénité habituelle et notre animation offensive en pâtit. Nous attendrons des coups de sifflets que nous n’entendrons jamais.

Si certains gestes n’ont pas été sanctionnés, pourquoi en vouloir à note adversaire du jour qui a su nous faire déjouer et profité aussi de nos largesses défensives en gagnant la confiance et qui, lui, a mis ses lancers-francs …

Défaite 52 à 39

Cette défaite est logique car nous n’avons pas su prendre nos responsabilités notamment sur les shoots à mi-distance car la raquette adverse était cadenassée. Même si nous avons perdu le panier-average, l’information à retenir de la soirée est que l’équipe traverse une mauvaise période et qu’il va falloir vite se remettre la tête à l’endroit sous peine de connaître d’autres désillusions. Au niveau comptable, nous devons accrocher encore 2 victoires et il reste 7 matchs. Si nous faisons un bilan aux deux tiers du championnat, nous n’avons jamais eu de victoires aisées et ce championnat est très serré. Les termes méfiance et confiance seront de rigueur dans les semaines à venir.

Prochaine rencontre à Ozon le 9 mars ou le terme victoire pourrait s’associer avec celui d’espoir.

18/46 aux tirs dont 0/6 à 3 pts, 3/12 aux lancers-francs,39 rebonds dont 5 offensifs, 6 contres, 6 balles gagnées pour 28 perdues. Evaluation 59.
Cathy 2 pts, Sophie 10 pts, Milou 2 pts, Emilie 2 pts, Audrey 6 pts puis Séverine 6 pts, Mélanie 2 pts, Sandrine 3 pts, Marion 6 pts et Maurine.

Denis


Tous les matchs du week-end
(du 2 et 3 février 2019)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.